FOLLOW US :

Legend Boats Blog

Top 5 Techniques For Walleye Fishing

Top5TechniquesWalleyeFishing.jpg

 

There are few game fish in Ontario that are more highly sought after than the prized Walleye. Their beautiful profile and tasty flesh are a favourite among many anglers.  (Version française au dessous)

Research on the body of water you’re fishing is key, as walleyes can be elusive creatures and very moody depending on weather conditions and the amount of fishing pressure the location gets. Have a look below at the Top 5 Techniques For Walleye Fishing that can increase your odds of boating this stunning species.

1. Worm harnesses: Certainly the old standby for walleye fishing no matter what body of water you are on. Worm harnesses are a fantastic option when trolling for walleye and using live bait. There are a few different options to consider within this broad category when you are selecting options at your local tackle shop. First of all is the type of blade: worm harnesses are available with Colorado blades (teardrop shape, used more for creating vibration) and Willow blades (elongated oval shaped blades, used to create a flash in the water and imitate a fleeing minnow). Based on the body of water’s clarity and colour, walleye in stained water will sometimes react better to the vibration aspect versus in clear water where a flashy blade would yield good results. Harnesses are also available with a variety of hook setups. If the fish are finicky and you find they are nibbling at the end of the worm but not committing, keep in mind that by selecting a harness with two hooks (one at the head of the worm & one towards the back) can increase the amount of hooksets and fish caught.

2. Jigs: A very versatile option to have in your arsenal. Jigs come in a variety of colours and styles, whether they are used for a vertical presentation off the side of the boat or casted out and retrieved, they are a fantastic option to mimic the natural forage of the resident walleye. When it comes to dressing the jigs, you can decide to either use live bait (minnows, leeches or worms) or an artificial soft plastic lure. Plastics that imitate minnows, grubs, leeches or worms are plenty and there are an infinite amount of colour and size options available to best suit the area you are fishing.

3. Bucktail Jigs: Using this sub category of jigs is a fun way to entice picky walleye on those tougher days. Bucktail jigs are created by starting with a standard jig head and adding on a variety of natural elements to give the bait a more realistic look in the water. A few items that can be tied on include, but are not limited to, bucktail, marabou, feathers or fur. You can purchase these in a rainbow of colours, buy them pre-tied, or for a fun hobby you can easily start tying your own creations!

4. Spinners & Bladed Baits: This is a huge category, however one of the most common lures to keep in mind is a lure with an inline spinning blade. An example would be a Mepps or a Blue Fox. It is a versatile lure that can be used either by means of casting and retrieving (fantastic option if you are fishing from shore as well) or it can be trolled slowly. By spending time on the water you will be able to determine the best speed of retrieve or trolling speed, based on how active the fish are. A good tip to keep in mind is to make sure you retrieve the lure quick enough to keep the blade spinning versus just pulling it with no action through the water.

5. Drop Shot: A fun and different technique for you to try! Long used for bass fishing, the drop shot technique can be very productive for lethargic walleye. A simple drop shot technique consists of a weight at the end of your line and then a hook tied so it sits horizontally at a predetermined height up from the weight. The length of line between the weight and the hook is determined by how far off of the bottom the walleye may be sitting. Walleye typically can be found in deeper areas of the lake and are typically roaming anywhere from 18 to 60” off of the bottom. By using a dropshot rig with your hook tied at the appropriate height off of the bottom, the weight will draw your bait right down to the fish’s strike zone & when you keep tension on the line, your bait will stay at a constant level in the water. This setup is fantastic when you are drifting in the boat or it can be casted out and retrieved in a steady manner; slow enough to keep the weight in contact with the bottom, however fast enough to eliminate any slack in the line.

 


Il n’existe guère de poisson de pêche sportive plus recherché que le doré.  Ce poisson à l’allure magnifique et à la chaire délicieuse est parmi les favoris des pêcheurs.

Faire un peu de recherche sur le plan d’eau où vous pêchez est la clé car les dorés peuvent s’avérer difficiles à attraper et d’humeur changeante selon les conditions météo et la quantité de pêche exercée à un endroit. Jetez un œil plus bas sur les 5 meilleures techniques de pêche au doré, qui peuvent améliorer vos chances de ramener quelques spécimens au rivage.

 

Appareillage à vers : certainement le plus classique pour la pêche au doré, peu importe sur quel plan d’eau vous vous trouvez. Les appareillages à vers constituent une option fantastique pour pêcher le doré avec un appât vivant. Il y a plusieurs options à considérer dans cette vaste catégorie, lors de votre sélection à votre boutique préférée. En premier lieu, le type de cuillère : les appareillages à vers sont disponibles avec des cuillères Colorado (en forme de larme, utilisées pour créer des vibrations) et des cuillères Willow (de forme ovale allongée, utilisées pour créer des reflets dans l’eau et imiter un vairon en fuite). Selon la clarté de l’eau et sa couleur, un doré dans une eau teintée réagira parfois plus favorablement aux vibrations alors qu’en conditions limpides, une cuillère éclatante peut amener de meilleurs résultats. Les appareillages viennent aussi avec plusieurs arrangements d’hameçon. Si le poisson est capricieux et ne fait que titiller le bout du vers sans se commettre, gardez en tête que vous pouvez augmenter vos chances en choisissant un appareillage à deux hameçons (un à la tête du vers et un autre à la queue).

 

Turlutte : une option très versatile de leurre à conserver dans votre arsenal. Les turluttes sont disponibles dans une variété de couleurs et de styles. Qu’elles soient utilisées pour une présentation verticale sur le côté du bateau ou lancées et ramenées, les turluttes sont une option fantastique pour imiter la nourriture naturelle du doré. Lorsque vient le temps d’habiller votre turlutte, vous pouvez opter pour un appât vivant (vairons, sangsues ou vers) ou un leurre artificiel en plastique mou. Les plastiques qui imitent les vairons, larves, sangsues ou vers sont nombreux et viennent dans toutes les couleurs et tailles pour mieux s’adapter à l’endroit où vous pêchez.

 

Bucktail : l’utilisation de cette sous-catégorie de turlutte est une façon amusante d’inciter un doré pointilleux lors des journées plus difficiles. Les bucktail sont créées à partir d’une tête de turlutte normale à laquelle on ajoute certains éléments naturels pour donner au leurre un aspect plus réaliste dans l’eau. Quelques-uns des items pouvant être inclus sont, sans s’y limiter, du poil de chevreuil, marabou, plumes ou fourrure. Vous pouvez vous les procurer dans tout un assortiment de couleurs, les acheter pré-ficelés ou encore commencer à créer vos propres leurres et en faire un passe-temps amusant!

 

Appâts à cuillère et tournants : ceci est une catégorie immense, quoiqu’un des leurres les plus communs à avoir est un leurre avec une cuillère tournante en ligne. Des exemples sont la Mepps et la Blue Fox. C’est un leurre versatile qui peut être utilisé soit par lancé et rappel (merveilleuse option si vous pêchez à partir de la berge aussi) ou qui peut être trainé tranquillement. En passant du temps sur l’eau, vous serez en mesure de déterminer la meilleure vitesse de rappel ou de traine, selon le niveau d’activité du poisson. Un bon truc à garder à l’esprit est de s’assurer de rappeler le leurre assez rapidement pour faire tournoyer la cuillère et assurer un certain mouvement.

 

Pêche de fond : une technique différente et amusante à essayer! Utilisée depuis longtemps pour la pêche à l’achigan, la technique de pêche au fond peut s’avérer très productive dans le cas de dorés endormis. Cette technique simple consiste à attacher un poids au bout de la ligne et un hameçon un peu avant de sorte que l’hameçon se tienne à l’horizontale à une hauteur prédéterminée par rapport au poids. La longueur de ligne entre le poids et l’hameçon est déterminée par la distance à laquelle le doré se trouve par rapport au fond de l’eau. Les dorés se trouvent généralement dans les zones plus profondes des lacs, à environ 18 à 60’’ du fond. En utilisant un tel arrangement, avec l’hameçon à la bonne hauteur, le poids entrainera votre appât juste là où se trouve le poisson. Et en gardant un peu de tension dans la ligne, l’appât demeurera à une hauteur constante dans l’eau. C’est fantastique lorsque vous dérivez en bateau et on peut aussi lancer le tout et ramener de façon régulière, assez lentement pour laisser le poids en contact avec le fond, mais assez rapidement pour garder la tension dans la ligne.

 

Subscribe to Email Updates

Lists by Topic

see all